vendredi 5 octobre 2018

Les écourues

Voici une technique que je découvre en Maine et Loire sur la rivière Mayenne ... Comme quoi, on apprend toute notre vie dans notre métier ! 

Connaissez-vous les écourues ? 

C'est une technique d'entretien de cours d'eau qui consiste à abaisser tous les barrages afin de rendre à la rivière son niveau naturel d'étiage. L'objectif est ensuite de pouvoir entretenir et intervenir sur les berges, les barrages, les seuils, les ouvrages en général. C'est aussi une méthode permettant de "nettoyer" la rivière de ses déchets. Elles sont réalisées sur les cours d'eau historiquement utilisés pour la navigation.

Ces opérations ont lieu habituellement tous les trois ans et sont organisées conjointement par les départements du Maine-et-Loire, de la Sarthe et de la Mayenne, sur les sections navigables des rivières du bassin de la Maine, de façon alternée (Sarthe, Maine, Oudon et Mayenne), ainsi que sur le Loir.

En ce moment, de septembre à novembre 2018, alors que nous sommes en étiage sévère ici du fait du manque de précipitation, les écourues ont lieu sur la rivière Mayenne et la vision de la rivière est assez impressionnante.  


Voici une vidéo filmée par drone, réalisée par Baptiste Houssemaine et Maxime Allard




Et voici une interview du conseil départemental sur la réalisation des écourues (TV Mayenne)


Ce qui est extrêmement frappant c'est de voir quelle est la section mouillée naturelle de la rivière. Par exemple, à Laval, en été (étiage), la Mayenne que nous observons c'est ça :


Et en ce moment, avec l'ouverture de tous les barrages c'est ça :

Photo Ouest France https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/laval-53000/laval-les-ecourues-de-la-mayenne-piegent-des-centaines-de-poissons-1391808
La Mayenne prend alors les allures d'un cours d'eau à truites. Dans de nombreux secteurs, la présence de gros blocs en fond du cours d'eau est la preuve de la puissance hydraulique naturelle de la rivière, totalement gommée par la présence des nombreux barrages.

De quoi se poser beaucoup de questions quant à nos capacités à retrouver un bon état écologique sur ces rivières compte tenu d'une telle artificialisation des débits ... Pour la Mayenne, c'est au XVIè siècle que les grands travaux qui ont permis à la Mayenne de devenir navigable ont été réalisés. Elle a été canalisée dès Laval à la fin des années 1800 avec le remplacement des portes par des barrages et écluses. 37 écluses sont maintenant présentes sur la Mayenne entre la ville de Mayenne et la confluence avec la Sarthe (85 km).


On peut, bien évidemment aussi, se poser la question de l'impact sur la vie aquatique d'un abaissement aussi brutal des niveaux d'eau, en ce moment où les conditions de sécheresse sont déjà traumatisante pour les milieux.

1 commentaire:

  1. (la photo de Laval à l'étiage n'apparaît pas) cdlt

    RépondreSupprimer