mercredi 26 décembre 2012

Les rivières en tresse

Peut-être êtes vous fan de Tolkien ? Ou tout du moins amateur de cinéma fantastique ? Si oui, vous êtes allés voir « The Hobbit », le dernier né des sagas de Peter Jackson.  Si tel est le cas, vous n’êtes certainement pas restés insensibles aux magnifiques paysages néo-zélandais et peut-être même particulièrement aux rivières …

Pour ma part, ce qui m’a frappé c’est bien entendu la beauté des rivières à tresses de ce pays. Vous ne savez pas ce qu’est une rivière à tresses ? Normal, elles ont quasiment toutes disparues en France.

Ce qu’on appelle « le tressage » est un phénomène naturel morphologique.  Le lit d’une rivière peut être de type torrentiel, en méandre, etc. Tout dépend de différents facteurs dont la pente, le débit, le type de matériaux dans le lit et ce qui découle de tout ça : le transport solide.

Les rivières en tresses sont caractérisées par de multiples chenaux, très mobiles dans l’espace et le temps.

tresses.jpg
 Différentes formes de lit fluvial caractéristique de transport solide (Davy and Lague, 2009).

En France, l’endiguement,  l’extraction sédimentaire etc ont eu pour conséquence de modifier cet équilibre “précaire” qu’est le tressage. Ainsi peu de rivières présentent la configuration que l’on observe au milieu sur la figure précédente.

Voici la Drôme qui présente toutefois un fort endiguement latéral.
la-drome.jpg

Voici donc quelques photos de cours d’eau à tresses à travers le monde :

Le Tagliamento en Italie
tagliamento.jpg

Le Waimakariri en Nouvelle -Zélande
waimakariri.jpg

La Rakaia river en Nouvelle-Zélande
rakaia2.jpg

Aucun commentaire:

Publier un commentaire