lundi 6 mars 2017

La Maine au coeur d'Angers

La Maine est une rivière bien particulière .... En effet, il s'agit d'une rivière sans Source, la seule ayant cette particularité en France.

1. La Maine, biologie, histoire et géographie succincte.

Carte issue du blog "Angevine"
La Maine nait de la confluence de 3 rivières : le Loir, la Sarthe et la Mayenne et s'achève en se jetant dans la Loire,  après un parcours de seulement 11,5 km.
Dans les écrits historiques et la toponymie, il semblerait que le mot Maine ne soit en fait qu'un raccourci du mot Mayenne et que cette rivière était donc historiquement considérée comme la partie aval de la Mayenne mais avec une appellation locale.

Bien sûr la Maine est une rivière de 2nde catégorie, qui, malgré la présence de frayères à Brochets et d'un peuplement piscicole présentant une belle diversité d'espèces (Bouvière, Gardon, Aspe, Anguille, etc) présente aussi une population de Silures de grande taille non négligeable.

La Maine à Bouchemaine, photo Jacques Mossot


3. La Maine à Angers, évolution des berges

Ceux qui connaissent Angers savent que la Maine, dans cette jolie ville, c'est ça :


Une rivière très contrainte dès lors qu'elle passe sous le pont de l'A11 (au nord) jusqu'à l'écluse en aval de la D323.

La Maine vue depuis le château, photo Angers Mag


Avouons que en dehors de l'agglomération, l'espace de liberté est largement respecté avec les basses vallées angevines en amont et une rivière aux berges très douces en aval, à Bouchemaine. Mais j'ai justement envie de m'intéresser à l'espace contraint de la rivière et son histoire. 

Si on compare les documents anciens, via le site "remonter le temps" on observe déjà une nette évolution de cette contrainte entre 1820 et 2010 ... Observez la largeur du lit du cours d'eau en aval du pont de l'autoroute .... Cette zone est aujourd'hui totalement construite.


Et en me promenant au château d'Angers (gratuit le premier dimanche du mois), j'ai eu la bonne surprise de découvrir les dessins de la ville, au moyen âge, les reconstitutions historiques etc ...

Et là, on découvre une rivière aux multiples îles, bien plus semblable à la Loire. Voici des représentations de la ville quand elle avait encore son mur d'enceinte ...




Alors quand on construit dans  l'espace d’expansion de crue, quand arrive la crue du siècle en 1995, l'eau reprend son chemin préférentiel (photo courrier de l'Ouest en 1995) Toujours vue depuis le château.


Aujourd'hui la ville d'Angers met en place un "grand " projet de reconquête des berges avec une réflexion sur les aménagements des bords de Maine ....

Voici la réunion publique qui explique le projet (vidéo du 18 mai 2015).

Le projet "Angers cœur de Maine" présenté aux Angevins from Ville d'Angers on Vimeo.
la reconqueête

Alors certes, on va redonner un espace piéton, on va pouvoir se promener à pieds en bordure de Maine (alors que cet espace est aujourd'hui totalement occupé par la route).... Les gens pourront de nouveau être reconnectés à la Maine .... Mais peut-on vraiment parler de reconquête des berges ?Toutefois, il est bien sûr utopique d'imaginer "déconstruire" la ville aujourd'hui et si la population se "réapproprie" sa rivière, la perception de l'importance de celle-ci et de la nécessité d'en prendre soin reviendront dans la perception générale.

Le projet : 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire