vendredi 29 mars 2013

La pêche électrique

Au détour d'internet, j'ai vu quelques personnes s'indigner quant à l'utilisation des techniques de pêches électriques. De toute évidence, il y a une confusion entre les "pêches à l'électricité" qui permettent de faire un inventaire des poissons dans une rivière, avec un but de diagnostic de l'état de santé du peuplement, et les pêches avec des "cannes électriques" parfois utilisées comme matériel de braconnage.

Bien évidemment, ne comptez pas sur moi pour vous donner des astuces pour braconner et le principe de pêche électrique est réservée UNIQUEMENT à des professionnels de la gestion pisciaire et aux scientifiques. L'emploi de telles méthodes est soumises à des autorisations, tant des propriétaires des droits de pêche que des services de la police de l'eau. Il est nécessaire d'obtenir un arrêté préfectoral pour les pratiquer.

L'objectif n'est donc absolument pas de capturer des poissons juste pour "pêcher" ...

1. Principe de la pêche à  l’électricité.

Je ne reviendrais pas sur l'intérêt d'utiliser les peuplements de poissons comme de bons indicateurs de la qualité d'une rivière (habitat, qualité d'eau et des sédiments, biocénoses etc). Il y a tant à dire que je pense d'ailleurs faire un article à ce sujet d'ici peu, pour ceux qui le souhaiteraient !

Par conséquent, je développerai ici uniquement l'aspect technique qui consiste à étudier un peuplement pisciaire dans un milieu. En effet l'objectif est donc de connaître les espèces présentes à un moment donné dans un milieu donné. Quelles sont les espèces, en quelle quantité, y a-t-il reproduction dans le secteur ? Le meilleur moyen de le savoir, en utilisant une technique la moins impactante possible. Le but étant de pouvoir obtenir ces informations, sans tuer les poissons.

Les pêches électriques se pratiquent en rivière, soit à pieds, soit en bateau. On peut aussi réaliser des captures via cette méthode en bordure des lacs, souvent en complément d'autres techniques pour les grands milieux.

Avec un générateur, on applique un courant électrique dans l'eau. la tension, voltage est assez élevée (entre 300 et 800 V en moyenne) mais l'intensité est faible (quelques ampères). D'un côté, une anode tenue par les opérateurs bien isolés. De l'autre, une cathode, fixe.

Schéma de la pêche électrique en cours d'eau accessible "à pieds" (issu d'un guide non publié)

L'impact de électricité sur les poissons induit une "nage forcée", liée aux contractions musculaires asymétriques. Les opérateurs récupèrent les poissons dans une épuisette, ils sont ensuite identifiés, pesés, mesurés et mis en stabulation le temps de récupérer. Une fois toute la manipulation terminée, ils sont tous remis à l'eau.

Voici un petit film réalisé par un fabricant de matériel de pêche à l'électricité pour que vous visualisiez la manière dont les poissons réagissent à ce courant électrique. Notez que dès lors que le champs électrique est stoppé, les poissons repartent dans le milieu.


2. Exemple de pêche d'inventaire
 
L'AAPPMA "Les Pêcheurs du Haut Guiers" a publié une petite vidéo via Johannes Charvolin expliquant le principe d'une pêche électrique. Il s'agit d'un véritable petit documentaire, montrant la réalisation de la pêche, la manière de mesurer les poissons et l'objectif de la méthode. De plus, ce petit documentaire explique aussi l'intérêt des inventaires piscicoles pour déterminer la fonctionnalité d'un milieu et mesurer l'impact d'actions d'amélioration de cette fonctionnalité.

La pêche électrique est pratiquée ici par une association de gestion des rivières. Les pêches peuvent aussi être pratiquées par des organismes de recherche (IRSTEA, université), des bureaux d'études mandatés spécifiquement ou encore l'ONEMA. 




6 commentaires:

  1. Bonjour, j'ai entendu dire ici et là que la méthode pouvait avoir un impact sur la fécondité des poissons capturés, savez vous si il y a eu une étude scientifique à ce sujet ?

    RépondreSupprimer
  2. bonjour je recherche des sites pour achat de materiel de peche comme celui la au canada ils sont asser rare beaucoup pour la france et l'europe mais pas trop pour ici
    merci d'avance de votre aide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Malheureusement, je ne connais que les revendeurs européens ... D'ailleurs, je ne connais que les marques françaises et allemandes. Avez-vous essayé de contacter un revendeur français, peut-être a-t-il des adresses ou des solutions à vous proposer ?

      Supprimer
  3. Cette pratique est très réglementé en France et donc interdite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est clairement ce que j'ai indiqué dès le premier paragraphe !

      Supprimer