mardi 15 mai 2012

Midway : les albatros de Chris Jordan au milieu du paradis en plastique

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas parler d’hydrobiologie ce soir, mais d’hydroécologie au sens plus large.

Aujourd’hui j’ai fait la découverte du travail de Chris Jordan (merci à mon amie Aurélie, consultante en environnement). Chris Jordan est un photographe américain engagé, à l’origine d’un projet de communication sur l’environnement. Il montre, dans un documentaire vidéo et photographique, une facette insoupçonnée du devenir des déchets plastiques non recyclés (même si ils sont recyclables). Ainsi il nous emmène sur l’atoll des Midways, îles de l’océan pacifique nord, dépourvues de population humaine mais hébergeant une énorme colonie d’albatros. Cette atoll se situe donc à quelques battements d’ailes du paradisiaque archipel d’Hawaï.
 
De près, tout semble idyllique pour ces oiseaux. Pourtant, ils vivent au milieu d’une immense nappe de plastique que certains nomment “la soupe plastique” ou encore le “huitième continent”… Située sous la surface de l’eau, il semble qu’elle ne soit réellement visible que si on s’approche en bateau et soit d’une superficie proche de celle de la France ! Au delà de la dérive des déchets provenant des terres (pic-nique sur les plages, décharges et bien entendu l’augmentation des emballages faits de cette matière), il semble que les bateaux qui coulent avec leur cargaison en soit aussi la cause…

Et c’est ainsi que nos paisibles albatros, loin de toute population humaine, ingurgitent directement des bouts de plastique  ou indirectement (en mangeant des poissons en ayant eux-même gobé). Dans ce second cas, il s’agit clairement d’une illustration simple du principe de bioaccumulation le long de la chaîne alimentaire : un petit poisson aura mangé des particules de plastique, sera consommé par un gros poisson qui lui même gobera aussi directement des grosses particules de plastiques. Viennent ensuite les albatros qui mangent de nombreux poissons ayant chacun mangé au moins un détritus… Et voilà ce que l’on obtient, une fois l’albatros mort (parfois certainement pour cette raison) et en décomposition avancée…


Albatros Chris Jordan 2

Rappelons que la durée de vie du plastique peut être de plusieurs centaines d’année. Ainsi, les îles Midway elles-mêmes,  deviennent au fur et à mesure de la mort des oiseaux une grande décharge de plastiques alors qu’aucun être humain n’y vit…

Le petit film documentaire de Chris Jordan,”Midway” est visible ici
Et le site officiel de l’artiste, avec l’ensemble des photos se trouve ici 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire